Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines de Pierre Thiry

Publié le par Lily

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41NGxZQdpGL._SL500_AA300_.jpg

Titre : Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines

Auteur : Pierre Thiry

Editeur : Auto-édition par Books on demand

Genre : Conte / Jeunesse 

Prix : 11€

 

4éme de couverture :  A cette époque, Montceau-les-Mines était bien différent d'aujourd'hui. 

- Oui, on sait déjà tous ça !!! répondrez-vous. C'était la campagne, il n'y avait personne à part quelques lapins, il ne se passait rien du tout...

Ce n'est pas si simple, il se passait même bien des choses. Il y avait Arthur, Theobald et Justin, il y avait la belle Ermelinde, il y avait encore Isidore, il y avait enfin...

Mais je ne vais pas vous raconter toute l'histoire sur la couverture, il faut aussi lire l'intérieur et vous apprendrez des choses qui vous étonneront peut-être.

Un conte pour enfants de Pierre Thiry (l'auteur de "Ramsès au pays des points-vigules) illusré par Myriam Saci.

 

Pourquoi j'ai lu ce livre : Il faut beaucoup de courage pour écrire un livre, il en faut encore plus pour l'auto-éditer, alors que dire du courage qu'il faut pour le soumettre volontaire à la critique des autres. Quand   Pierre Thiry a pris contact avec moi pour que je  chronique sur mon blog son conte, j'ai sauté de joie, surtout que j'avais déjà eu de très bons échos de ce livre sur la blogosphère. Une fois reçu j'ai mit beaucoup de temps pour le lire, et pour le chroniquer, mais je voulais le faire dans les meilleures conditions possibles.

 

Mon avis : En ouvrant ce livre j'ai eu  l'impression de redevenir une enfant, qui lisait un conte avant de se coucher. J'ai beaucoup aimé cette histoire, plein d'humour, et de poésie. On retrouve tous ce qui fait un bon conte pour enfant, des personnages attachants (en plus c'est des lapins ils sont trop mignons), une princesse, et un méchant plus que déroutant (Mi-crocodile mi-gorille, qui a une ambition dans la vie tuer le temps... au sens propre du terme).

 

J'ai adoré le style de ce conte, le rythme des phrases (qui est donnée grâce aux énumérations notamment), l'humour et surtout la poésie qui se dégage de tous ça (des petits poèmes y sont même glissés).

J'ai beaucoup aimé aussi les thèmes abordés dans cette histoire, comme la poésie bien sur mais aussi le temps qui passe (même si je ne suis pas sur que les plus petits soit vraiment sensibles à ce thème-ci étant donné qu'ils n'ont pas le même rapport au temps que nous).

Je le conseil aux parents qui voudraient lire une histoire du soir originale, drôle et poétique à leurs enfants, et je suis sur que chacun y trouvera son compte, grands comme petits, car ce récit est aussi plein de référence (par exemple à Proust). Par contre je ne le conseil pas forcement en première lecture, même si la forme est adapté (police d'écriture grande, texte bien aéré), car pour moi il est un peu long pour ça.

 

Seul petit bémol pour moi en ce qui concerne ce livre, ce sont les illustrations, que je n'ai pas trouvé assez présentes dans le livre, j'aime quand il y en a beaucoup, et qu'elles inondent parfois le texte, quelles le complètent, ici, j'ai l'impression qu'elles ne vont justement que "illustrer" le conte. De plus je n'ai pas vraiment accroché avec le style de l'illustratrice, que je trouve ici un peu trop enfantin. Mais bien sur cela n'est que mon humble avis

Mais cela n'enlève en rien à la qualité de l'histoire.

 

Pour finir je voudrais remercie, l'auteur de ce conte de m'avoir permis de découvrir ce livre

 

L'extrait : "Les lapins faisaient  tout ce que les hommes font aujourd'hui. Ils parlaient, chantaient, dansaient, travaillaient ; construisaient des villes et des routes ; creusaient des trous ; dressaient des tours ; cultivaient des fleurs et des légumes ; imprimaient des livres et des revues ; fabriquaient des microscopes et des télescopes ; pilotaient des avions et des bateaux; naviguaient sur les mers et dans les airs; sur les rivières et - mais cela; peu de gens le savent - quelques uns d'entre eux naviguaient aussi dans les étoiles..."

 

 

Commenter cet article