Hunger Games : Attention ce livre peut être un danger si vous prenez les transports en commun !

Publié le par Lily

hunger-game-tom-1

 

Titre : Hunger Games

Auteur : Suzanne Collins

Éditeur : Pocket Jeunesse

Genre : Fantastique / Anticipation 

Prix : 18,16 €

 

4éme de couverture : Les Hunger Games ont commencé.

Le vainqueur deviendra riche et célèbre.

Les autres mourront...

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

 

 

Pourquoi j'ai lu ce livre : J'ai connu ce livre il y a quelques mois, Maia  m'en avait parlé longuement, et quand j'ai demandé conseil à mes amies du DUT métiers du livre pour des achats du CDI,  le nom de Hunger Games est revenue. Voyant l'engouement de beaucoup et surtout des élèves de mon Lycée, j'ai décidé de franchir le pas.

 

Mon avis : Attention ce livre peut-être un danger si vous prenez les transports en commun. En effet j'ai bien faillit arriver plusieurs fois en retard au travail, parce qu'une fois arrivée à la gare (qui n'est pas le terminus), je me rendais compte qu'il été déjà l'heure de descendre, que 35 minutes c'était déjà écoulées. Et à chaque fois la même frustration, et cette envie d'être déjà dans le train du retours pour lire la suite, pourtant j'ai vu le film (toujours avec Maia, c'est fou ce que qu'on peut passer du temps ensemble ^^)  avant de lire le lire, ce qui enlève un certain suspense.

 

Je suis une grande fan d'anticipation, et là j'ai vraiment accroché à l'histoire, qui pointe le doigt sur des problèmes de nos sociétés sans être trop moralisateur. Bien sur j'ai entendu beaucoup de personne faire le rapprochement avec Battle Royale  (roman, film et manga japonais, oui le japonais aime beaucoup décliner les plaisirs), en lui faisant le reproche d'être trop prude, pas asses violent, mais bon il ne faut surtout pas oublier que le public rechercher à la base est un jeune public, et le but je pense n'était pas de lui faire faire des cauchemars durant des mois.

 

Quand je lis un livre j'aime bien pouvoir m'identifier au personnage, et le faite que le récit est à la première personne, m'a fortement aidé, même si parfois Katniss m'a beaucoup énervée, notamment à cause de son attitude envers Peeta. Le personnage de Peeta m'a touché, du fait de son dévouement envers la jeune femme qui est le plus total, tous ce qu'il a fait c'était pour elle, pour pouvoir la protéger (je pense notamment à son alliance avec certains autres tributs dans l'arène, pour ne pas trop en dire).

Alors justement le petit inconvénient de ce récit à la première personne c'est qu'au final on ne connaît pas les motivations des autres personnages, par exemple j'aurai bien aimé en savoir plus sur les carrières et voir un peu comment eux ont vécu leurs sélections, et les jeux. Parce que de ce point de vue les personnages de Suzanne Collins sont plutôt manichéens, il y a les gentils d'un côté et les méchants de l'autre. Mais bien sur ce n'est que mon humble avis.

 

Au final, même si c'est un roman de littérature de jeunesse, l'histoire et l'univers sont bien construits et sont très intéressant, mais je me dis que j'ai bien fait d'allé voir le film avant de le lire, parce que cela m'a permis de faire une image de cet univers notamment du Capitole, et de ses habitants hauts en couleur.

 

 

 

L'Extrait : "Je redresse les épaules. Je me tiens aussi droite que possible. Le cylindre se lève. Pendant une quinzaine de secondes, je reste plongée dans le noir complet. Après quoi je sens la plaque métallique me pousser au-dehors, à l'air libre. Éblouie par le soleil, je perçois juste une forte brise ainsi qu'une odeur prometteuse de sapin.

Puis j'entends tonner tout autour de moi la voix de Claudius Templesmith, le speaker légendaire ; -Mesdames et messieurs, que les soixante-quatorzièmes Hunger Games commencent !"


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lizouzou 16/05/2012 16:09

Une saga vraiment géniale ! Le film n'est pas mal non plus !